Stream’Her

Médias/arts/culture Gaming Entrepreneuriat social Diversité

Description du projet

Il y a deux ans, Chloé Boels, la fondatrice de Stream’Her, commençait à regarder beaucoup de contenu sur Twitch (plateforme de diffusion en direct). Elle a remarqué que les personnes mises en avant sur le site étaient tout le temps les mêmes et étaient majoritairement des hommes. De plus, même dans les tops mensuels des streameurs.euses les plus populaires, aucune femme ne s'y trouvait. Elle voulait, en tant que spectatrice, trouver du contenu produit par les femmes sur Twitch. Ensuite, Chloé s’est elle-même mise au streaming en diffusant ses parties de jeux vidéo en direct. C'est à ce moment-là qu’elle a remarqué n'avoir aucun endroit pour poser ses questions (sur le matériel, logiciel ou autre) et que ne connaissait pas d'autre fille avec qui streamer. C'est donc à la suite de ces deux observations qu’elle a décidé de lancer Stream'Her pour pallier ces problèmes. J’ai rejoint le projet en tant que co-fondatrice il y a presqu’un an car nous souhaitions travailler ensemble sur cette cause qui nous tient toutes les deux très à cœur et nous souhaitions développer ce projet en s’y consacrant à temps plein. Depuis septembre, nous faisons partie de l'incubateur "We Are Founders" à BeCentral, en collaboration avec Bruxelles Formation, BeAngels et Google Digital Atelier. Celui-ci dure jusqu'au mois de juin 2022. Pour pallier au problème de mise en avant des femmes dans le monde du streaming, nous mettons chaque lundi une streameuse à l'honneur, la "streameuse de la semaine" sur nos réseaux sociaux. Nous avons également un site internet avec un "Stream'Her-Dex" recensant les streameuses souhaitant y apparaître. Nous avons également une chaîne Twitch rediffusant continuellement du contenu produit par des femmes. Enfin, nous organisons divers événements pour mettre les streameuses à l'honneur : tournois de jeux vidéo, soirées jeux, soirées débats, événements "essaye au streaming" au Smartoys de Uccle, etc. Ensuite, les (futures) streameuses n'ont pas d'endroit où poser leurs questions et trouver de l'aide par rapport au streaming. Pour répondre à cela, nous avons mis en place un serveur Discord (système de messagerie) avec maintenant plus de 700 membres. Sur ce serveur, les streameuses peuvent poser leurs questions, discuter et se rencontrer. Enfin, nous travaillons actuellement avec Girleek et la ville de Bruxelles pour donner des formations sur la thématique du streaming et de la vidéo dans sa globalité.

Problématique abordée par le projet

Manque de représentation des femmes dans le streaming et besoin d'aide et de soutien des streameuses dans le domaine.

Solution(s) offerte(s) par le projet

  • Choix et création du statut juridique
  • Elaboration détaillée de notre business model
  • Aide pour la recherche de subsides, de fonds, appels à projets,...

Besoin(s) du projet

  • Juridique
  • Business
  • Administratif

Vidéo

Vidéo de présentation par Chloé

Undescribed image
Logo et bannière