Globe Drip

Mode/beauté/cosmétiques/lifestyle Services Automatisation Economie circulaire

Prochain événement auquel ce projet participe : Forum Mind & Market Louvain-La-Neuve 2024 – 16e édition

Description du projet

Globe Drip amène un vent d'innovation dans le monde de la seconde main ! - En quoi consiste le projet ? Le projet a pour but la mise à l'échelle du marché professionnel de la seconde main en apportant un service semi-automatisé de tri et de mise en ligne de vêtements. Ce service est à destination des organismes de récupération, des revendeurs en gros et au détail de grosses quantités de vêtements. Il permet un débit et une précision bien plus grande que les processus en place aujourd'hui dans ces entités. Ainsi que d'amasser des données pour améliorer toute la chaine de valeur. Le service est un outil pour optimiser l'activité de la mode circulaire en choisissant les meilleurs canaux de ventes, de récupération ou de transformation pour chaque article. Il promeut et rend possible la création de plus d'emplois dans le domaine de la réinsertion sociale ainsi que la réparation et la transformation de vêtements. Le projet a le potentiel de convertir un plus large public, créateurs et consommateurs, à ce marché par une facilitation à l'accès et une augmentation de la qualité des services. - Concrètement, qu'est-ce que vous faites ? J'ai développé le prototype d'une machine qui prend rapidement en photo un grand nombre de vêtements et les catégorises grâce à l'intelligence artificielle. Cette machine sera mise à disposition, via un service au coût par vêtement analysé, des récupérateurs et revendeurs de vêtements de seconde main avec de gros volumes. Plusieurs offres sont fournies, à différents stades de la chaine de valeur. - Quels sont donc les publics cibles et les offres respectives ? B2B: tri des vêtements et analyse de données pour l'optimisation des canaux de création de valeur -> Entreprises de récupération de vêtements (ex: Les Petits Riens, De Kringwinkel), Revendeurs en gros (Wholesalers), Revendeurs au détail (friperies avec de gros volumes, marques de vêtements qui font de la récupération,vendeurs de seconde main en ligne). B2B2C: vente de la digitalisation des vêtements pour une mise en ligne -> friperies qui achètent chez les partenaires disposant de mon service de tri ou qui souhaitent digitaliser leur stock. B2B2B: proposition des vêtements analysés non réutilisables à la revente directe dans un catalogue accessible gratuitement aux acteurs de la réparations et du recyclage -> réparateurs et upcyclers, entreprises de recyclage textile B2C: canaux de vente qualitatifs, physiques et digitaux (avec des méthodes de livraisons décarbonées), pour les upcyclers et réparateurs partenaires (utilisants le catalogue ou non). -> grand public (amateurs de seconde main ou d'articles uniques ou de créations locales + amateurs de shopping en ligne qualitatif à bas prix).

Problématique abordée par le projet

Unscalability et Pertes dans la chaine de valeur des déchets textiles.

Solution(s) offerte(s) par le projet

  • Upstream: optimisation du tri et de la catégorisation des vêtements + récolte et analyse de données
  • Midstream: mise en place de chaines concrètes de reconditionnement
  • Downstream: digitalisation pour la vente en ligne + partenariats de livraisons décarbonnées

Besoin(s) du projet

  • Recherche financement: prêt coup de pouce
  • Recherche de profils: stylisme/upcycling => gestion du sourcing et des partenariats
  • Points de collectes pour la livraison décarbonnées

Événement(s) au(x)quel(s) le projet a participé