Ugreen

Agro-alimentaire/foodtech Développement Durable Automatisation Circuits courts

Description du projet

Ugreen propose une solution complète composée d’un bac potager qui se veut esthétique et design, de manière à attirer une clientèle moins sensible au maraichage vers un bel objet comme cela. Le bac sera éco-conçu, avec 100% de matériaux locaux et/ou recyclables/recyclés. Aussi, il sera facilement montable et modulable en surface. Associé à ce bac potager, on aura un système d’irrigation. Il sera automatisé sur base de capteurs mesurant les besoins en eau des plantes et passif grâce à une pompe immergée alimentée par un panneau photovoltaïque. L’eau de pluie sera récoltée et stockée dans un réservoir caché sous le bac. Ainsi, nous règlerons la contrainte de l’arrosage pour nos apprentis maraichers partis en vacances ou trop occupés pour arroser. En plus, ce système permettra des économies d’eau. Pour ce qui est des compétences et du suivi des plantations, on propose un abonnement mensuel à des kits composés de graines locales et de saison accompagnées de fiches techniques pédagogiques et ludiques à faire en famille par exemple. Les kits de graines seront basés sur différents thèmes (légumes du Sud, légumes et aromates pour l'apéro, assortiment de salades...) et seront accompagnés de recettes originales pour en faire des plats, cocktails ou encore de manières pour utiliser les déchets des légumes. Enfin, pour optimiser le volume de ce beau bac d’1 m³, on veut ajouter sous le bac des solutions lowtech qui valoriseraient les déchets. Par exemple, on pourra faire pousser des pleurotes sous le bac sur base des résidus de culture.

Problématique abordée par le projet

On part du constat qu’actuellement, les gens sont de plus en plus dépendants à la grande distribution de fruits et légumes. C’est donc devenu normal pour beaucoup de consommer de bonnes fraises ou de bonnes tomates en plein hiver. Je vais vous décevoir mais NON, CE N’EST PAS NORMAL ! De tels fruits et légumes en hiver, ça ne peut vouloir dire qu’un chose : soit le légume a fait des milliers de kilomètres avant d’atteindre le supermarché, soit il a poussé dans des conditions environnementales ET SOCIALES catastrophiques comme par exemple en Espagne (à Alméria) où les plages de sable fin ont été remplacées par des étendues de serres à perte de vue. Précisément 33000 hectares de terre sous bâches qui nourrissent l’Europe pendant l’hiver.

Solution(s) offerte(s) par le projet

  • Cultiver soi-même ses propres fruits et légumes pour ramener un maximum de gens à une production de saison on ne peut plus locale tout en levant toute les contraintes liées à la mise en place et l'entretien d'un potager
  • Elaborer un système autonome qui récupère et valorise les déchets
  • Amener le savoir-faire technique de manière ludique et originale

Besoin(s) du projet

  • Trouver le parfait équilibre entre le coté esthétique, design, eco-conception, modulaire et facile à monter du bac
  • Elaborer un système de récupération d'eau de pluie adapté au bac associé à un système d'irrigation autonome alimenté à l'énergie solaire
  • Transposer les connaissances et savoir-faire maraichers sur des fiches visuelles et agréables à lire
Undescribed image
Voici en photo notre premier prototype fait à l'aide de plastique recyclé et de bois naturellement durable